Accueil    Livres    Musique    DVD    Vidéo    Logiciels    Jeux vidéo    International

Home


Sve & Julian: DVD

Les Compères DVD
Avec : Pierre Richard, Gérard Depardieu, Anny Duperey, Michel Aumont, Stéphane Bierry Réalisateur : Francis Veber

Rox et Rouky The Fox and the Hound DVD

Ghost in the Shell Kokaku kidotai DVD
Amazon.fr: Qualifié par James Titanic Cameron de "chef-d'œuvre visionnaire", Ghost in the Shell est à la fois un manga des plus classiques – et des plus réussis – et un film d'animation dont le propos et les objectifs dépassent de loin les sempiternelles "japoniaiseries" décriées par les contempteurs du genre. Pour ce qui est de la forme, le film de Marimu Oshii – auteur notamment de Patlabor – est une incontestable réussite. Efficace dans les scènes d'action, il ménage également de nombreuses et belles séquences de pause dans lesquelles les combats font place à une profonde réflexion. C'est là que tout se décide. Si le spectateur se laisse emporter par la philosophie développée dans le film, il en ressortira ému et plein de questions existentielles – sur la connaissance de soi, la conscience de l'homme de sa propre existence – qui l'occuperont un moment. Dans le cas contraire, il risque fort de n'y voir qu'un verbiage abscons et prétentieux. Reste une solution intermédiaire : se laisser porter par l'esthétique réelle de Ghost in the Shell, sans chercher à y voir beaucoup plus loin. C'est peut-être le choix le plus sage. --Pierre Boeldieu

Akira DVD - Version simple
Avec : Mitsuo Iwara, Nozomu Sasaki, Mami Koyama, Taro Ishida, Lewis Lemay, Drew Thomas Réalisateur : Katsuhiro Otomo, Mamoru Oshii

28 jours plus tard - Twenty-eight Days Later DVD
Avec : Cellian Murphy, Naomie Harris, Brendan Gleeson, Christopher Eccleston, Megan Burns, Noah Huntley Réalisateur : Danny Boyle

Le Seigneur des Anneaux II, Les Deux Tours [Version longue] - Édition Spéciale 4 DVD
Un essentiel Amazon.fr:
La communauté s'est brisée : perdus dans les collines d'Emyn Muil, Frodon et Sam, suivis par l'étrange Gollum, cherchent la Porte Noire du Mordor, tandis qu'Aragorn, Legolas et Gimli traversent la Terre du Milieu vers le Rohan, le royaume assiégé du roi Théoden. Le peuple de Théoden est en danger, et le temps presse : inspiré par Gandalf, revenu des enfers sous la forme de Gandalf le Blanc, Aragorn décide de mener les gens du Rohan vers le Gouffre d'Helm où ils seront, il en est persuadé, hors de portée des griffes de Saroumane et de sa démoniaque armée… Deuxième volet de la saga épique réalisée par Peter Jackson, tirée du roman culte de J.R.R. Tolkien, Les Deux Tours nous emporte encore un peu plus loin dans un monde fantastique, un univers éblouissant foisonnant de détails, sur les pas de héros de légende aux aventures inoubliables. Libéré des obligations d'introduction à l'histoire, qui représentaient une large partie du premier épisode, Peter Jackson nous plonge d'entrée de jeu dans la course et la bataille, pour un épisode plus brutal, plus âpre et plus sombre que La Communauté de l'Anneau : chacun en aura pour son compte, et surtout les amateurs de poussées d'adrénaline. Les rebondissements sont nombreux et les scènes de combat sont titanesques à souhait avec, en point d'orgue, la grandiose bataille du gouffre d'Helm, où des dizaines de milliers d'Orques bavants et d'Uruk-Hais hurlants se lancent à l'assaut des elfes et des humains, réunis pour combattre le Mal. C'est également dans cet épisode tant attendu par les fans de la série qu'apparaît Gollum, le Hobbit corrompu par l'Anneau, entièrement conçu en images de synthèse d'après le jeu de l'acteur Andy Serkis, et dont les performances sont tout simplement extraordinaires. Cette édition 4 DVD comblera incontestablement l'appétence de tous les fans de la série. Songez : une version du film rallongée d'une demi-heure, tenant du coup désormais sur deux DVD, complétées notamment par un commentaire audio du toujours passionnant Peter Jackson. Et deux galettes intégralement consacrées aux bonus, parmi lesquels un court-métrage réalisé par l'acteur Sean Astin, et 6 heures (!) de révélations inédites sur l'histoire et les fondations de la Terre du Milieu. De quoi passer près de 10 heures au total devant votre écran pour tout connaître – ou presque…– des arcanes d'une trilogie qui figure d'ores et déjà parmi les plus célèbres de l'histoire du cinéma… --David Rault

Les Triplettes de Belleville DVD (Édition simple)
Un essentiel Amazon.fr: Étonnant et ô combien réussi, ce long métrage d'animation du réalisateur de La Vieille Dame et les Pigeons (court métrage remarqué en son temps), sélectionné pour l'édition 2003 du Festival de Cannes (hors compétition) et par le Festival d'animation d'Annecy, a surtout obtenu un considérable succès public. Poétique, loufoque et nostalgique à souhait, le film de Sylvain Chomet nous entraîne sur les traces de coureurs cyclistes et de vieilles filles en bisbille avec la mafia... Plastiquement, l'œuvre est superbe, ignorant le réalisme pour construire un univers où certains personnages ne sont que des abstractions géométriques. À cette invention visuelle permanente correspond une bande-son singulière qui pallie l'absence de dialogues (Les Triplettes de Belleville est clairement influencé par le cinéma muet), déroulant les clins d'œil musicaux (notamment dans une scène d'ouverture brillantissime qui fait intervenir Django Reinhardt, Charles Trenet, Fred Astaire et Joséphine Baker) comme les expérimentations sonores les plus folles sous forme de bruitages réalistes. Un travail épatant, remarquablement expliqué dans les nombreux bonus peuplant ce double DVD. Au premier rang de ceux-ci, on retiendra un making of de plus d'une demi-heure, un petit "cours" d'animation prodigué par Sylvain Chomet, les interventions pertinentes de Michel Ocelot (créateur de Kirikou), Antoine de Caunes et même du déjanté Bill Plympton, qui ne cache pas son admiration pour Les Triplettes. Un conseil : n'hésitez pas à partager son enthousiasme ! --Hervé Comte

Les Triplettes de Belleville - Édition Spéciale 2 DVD
Un essentiel Amazon.fr: Étonnant et ô combien réussi, ce long métrage d'animation du réalisateur de La Vieille Dame et les Pigeons (court métrage remarqué en son temps), sélectionné pour l'édition 2003 du Festival de Cannes (hors compétition) et par le Festival d'animation d'Annecy, a surtout obtenu un considérable succès public. Poétique, loufoque et nostalgique à souhait, le film de Sylvain Chomet nous entraîne sur les traces de coureurs cyclistes et de vieilles filles en bisbille avec la mafia... Plastiquement, l'œuvre est superbe, ignorant le réalisme pour construire un univers où certains personnages ne sont que des abstractions géométriques. À cette invention visuelle permanente correspond une bande-son singulière qui pallie l'absence de dialogues (Les Triplettes de Belleville est clairement influencé par le cinéma muet), déroulant les clins d'œil musicaux (notamment dans une scène d'ouverture brillantissime qui fait intervenir Django Reinhardt, Charles Trenet, Fred Astaire et Joséphine Baker) comme les expérimentations sonores les plus folles sous forme de bruitages réalistes. Un travail épatant, remarquablement expliqué dans les nombreux bonus peuplant ce double DVD. Au premier rang de ceux-ci, on retiendra un making of de plus d'une demi-heure, un petit "cours" d'animation prodigué par Sylvain Chomet, les interventions pertinentes de Michel Ocelot (créateur de Kirikou), Antoine de Caunes et même du déjanté Bill Plympton, qui ne cache pas son admiration pour Les Triplettes. Un conseil : n'hésitez pas à partager son enthousiasme ! --Hervé Comte

Monstres & CieMonsters, Inc.


Recherche :
Mots clés :
En partenariat avec amazon.fr


Accueil    Livres    Musique    DVD    Vidéo    Logiciels    Jeux vidéo    International
Accueil    Livres    Musique    DVD    Vidéo    Logiciels    Jeux vidéo    International